Centre commercial Coupole

Ancien centre commercial Coupole
  • Equipements
  • En cours

En bref

MOA : Paris La Défense
MOE : Ingérop et Oméga Alliance
Entreprise travaux : NEOM
Surface : 11 255 m²
Gestionnaire : Paris La Défense
Emplacement : Arche Nord / Coupole-Regnault

L’ancien centre commercial Coupole fait actuellement l’objet de travaux

Situé sur la commune de Courbevoie, le quartier Coupole - Regnault est un secteur mixte accueillant des logements, des bureaux et des commerces. Ce quartier est caractérisé par la présence ou la proximité de nombreuses infrastructures de transport : voies ferrées de la ligne L et gare SNCF sous la place Carpeaux, boulevard circulaire en grande partie sur ouvrage, bretelle d’accès et de sortie de l’autoroute A14, partie de la salle d’échange « Coeur Transports » et ses multiples accès.

Depuis plusieurs années, de nombreux projets se sont développés sur ce secteur. Il s’agit de projets à dominante de bureaux tels que la tour Trinity ou Latitude, mais aussi de nouvelles infrastructures de transport (prolongement tramway T2, en service depuis 2012, et prolongement du RER E « Eole » en 2023 avec une gare située sous le Cnit). Les espaces publics ont également été améliorés avec la livraison récente de la place Louise Pikovski au pied de la tour Trinity, le réaménagement du carrefour Leclerc et la création du parvis au pied de l’immeuble Latitude. Prochainement c’est une première partie de la place Carpeaux qui sera métamorphosée. Sous la dalle, un autre chantier est en cours dans l’ancienne galerie commerciale Coupole.

Une ancienne galerie commerciale sous la dalle

Au milieu de ce quartier, cachée sous la dalle et à peine perceptible des riverains se trouve une ancienne galerie commerciale, La Coupole. Fermée depuis plusieurs années car celle-ci ne répondait plus aux normes de sécurité, elle fait l’objet depuis quelques mois de travaux de curage et de désamiantage en vue de lui donner une nouvelle vie ultérieurement. Ouverte au milieu des années 70, la galerie vient s’insérer par-dessus trois niveaux de parking, au pied des tours Areva, Total et CB3. Environ 20 000 personnes fréquentaient ce lieu jusqu’à sa fermeture pour raison de normes sécuritaires en 2010. En effet, la présence d’amiante ainsi que l’obsolescence du réseau de détection incendie (DI) a entraîné la fermeture de la galerie afin d’y entreprendre les travaux nécessaires. Ils n’auraient pas pu être menés en toute sécurité en maintenant l’activité commerciale car le désamiantage nécessite de mettre toute la zone en confinement par bâches étanches afin d’éviter la dispersion de fibres.

Fin prévisionnelle des travaux préalables en 2022

Paris la Défense, accompagné des maîtres d’œuvre Ingérop et Oméga Alliance (spécialisé en opération de désamiantage), a ainsi mandaté l’entreprise Néom afin de procéder aux travaux de désamiantage de l’ancien centre commercial. La zone d’interventions comprend deux niveaux de sous-sols, celui où étaient situées les boutiques, et celui constitué de réserves et des locaux techniques. Ce sont ainsi près de 11 255 m² qui font l’objet de travaux de désamiantage, pour une durée de près de 18 mois. Ce travail préalable devrait se terminer vers la fin d’année 2021 ou le début d’année 2022. L’objectif est aussi de curer les derniers réseaux non actifs et de reposer les flocages neufs conformes à la réglementation afin d’assurer le degré coupe-feu des ouvrages. La galerie n’a cependant pas été totalement fermée puisque des couloirs ont été créés afin d’assurer les besoins en évacuation des tours, desservir les accès aux parcs de stationnement « Coupole-Regnault » mais aussi au club de sport encore en activité. Ils sont parfaitement étanches, y circuler ne présente pas de risque pour les usagers.

Une méthodologie de travaux précise et des obligations légales à respecter

Conformément à la loi et afin d’empêcher l’émission de fibres dans l’air ambiant pendant les opérations, l’entreprise NEOM en charge des travaux pour Paris La Défense, utilise les méthodes et le matériel adaptés et obligatoires :

  • Mise en place d’un confinement avec dépression dans la zone de travail : toute la zone de chantier est contrôlée, les ouvertures sont obturées par des bâches spécifiques étanches à l’air et à l’eau. La mise en dépression et le confinement de la zone de travail permet d’éviter toute dispersion des fibres d’amiante, en filtrant l’air sortant et en réintroduisant un flux d’air propre. Cette ventilation doit fonctionner 24h/24 pendant toute la durée des travaux afin de garantir l’étanchéité du chantier et éviter la dispersion des fibres.
  • Les produits amiantés sont conditionnés dans des sacs spécifiques et dirigés vers des centres de traitements spécifiques.
  • Le personnel est équipé de combinaisons de protections intégrales et de masques de cartouche de filtration.

Le saviez-vous ?

En 2020, 95% des déchets de ce chantier (hors amiante) ont été recyclés, soit plus de 100 tonnes valorisées !

  • 45 tonnes de ferraille ont été réutilisées pour les activités des sidérurgies, aciéries et fonderies ;
  • 40 tonnes de gravats inertes de démolition ont été réutilisées en remblais ;
  • 19 tonnes de déchets divers (bois, plastique, plâtre, verre, papier, carton, etc.) sont parties à destination de centres de triage pour ensuite être valorisées dans les filières spécifiques.