Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

Boulevard de La Défense - RD 914 - RN314

  • Concertation
  • En cours

En bref

Requalification du boulevard de La Défense à Nanterre, Puteaux et Courbevoie
Maîtrises d'ouvrage : Paris La Défense (RN 314) / CD92 (RD 914)
Enquête publique et exposition du 5 décembre 2016 au 13 janvier 2017

Un boulevard repensé pour accompagner la transformation du quartier

De l’avenue François Arago à Nanterre au boulevard Circulaire à Puteaux, le boulevard de La Défense (RD914) et la rue Félix Eboué (RN314) font aujourd’hui l’objet d’un projet d’aménagement d'envergure pour accompagner la transformation urbaine de part et d’autre de cet axe.

Plusieurs projets majeurs viennent s'y agréger :

Diagnostic

Le constat du boulevard actuel est le suivant :

  • 3 voies de circulation à sens unique, propices à des vitesses élevées peu compatibles avec la vie urbaine ;
  • un fonctionnement routier qui laisse peu de place aux modes de déplacement doux (piétons et vélos) ;
  • très peu d’espaces verts ;
  • une coupure urbaine entre les Terrasses et les Groues avec peu de liaisons piétonnes et routières.

Objectifs du projet

Le futur aménagement sera mené par le Département des Hauts-de-Seine pour la RD914 (1 000 mètres) et Paris La Défense pour la RN314 (400 mètres) qui travaillent en étroite collaboration afin de garantir la cohérence et l'harmonie du projet.

Les objectifs sont multiples :

  • adapter le boulevard aux futurs développements du secteur par une mise à double sens afin de délester la voirie locale, notamment le boulevard des Bouvets ;
  • déclencher les mutations urbaines ou accompagner les développements urbains des rives du boulevard de La Défense par une desserte à deux voies dans chaque sens, des traversées séquencées reliant les quartiers et des espaces publics qualitatifs ;
  • apaiser la circulation automobile tout en assurant la fluidité du trafic ;
  • accompagner la mise en service de la future gare de La Folie (RER E Eole et ligne 15 du Grand Paris Express) ;
  • favoriser le partage de l’espace public entre les différents usagers ;
  • renforcer la sécurité de l’ensemble des usagers de l’espace public ;
  • procéder à des aménagements qualitatifs, en particulier sur le plan paysager ;
  • créer des cheminements piétons et cycles confortables.