Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

Bords de Seine

  • Commerces
  • Equipements
  • Espaces publics
  • Logements
  • En étude

En bref

2009-2010
Étude de faisabilité technique, urbaine et paysagère de l’échangeur A14-A86 par l'agence Dusapin-Leclercq / Egis / Mutations / Atelier du Paysage
2012-2013
Étude de faisabilité sur le secteur de la Caserne Rathelot par l'agence Faubourg 234
2012-2013
Étude de faisabilité Papeteries et Bords de Seine par l'agence Dubesset-Lyon

Des projets majeurs

Les Bords de Seine représentent un secteur de 20 hectares situé à proximité du parc du Chemin de l’Ile de Nanterre, de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, au débouché du grand axe.

Plusieurs projets sont en cours d’étude :

  • la reconversion du site des anciennes papeteries de la Seine en un pôle d’activités innovantes (étude confiée à l’agence Dubesset-Lyon et diagnostic patrimonial réalisé par l’agence PA.Gatier),
  • la construction de logements aux abords de l’échangeur A14/A86 dont l’enfouissement est à l’étude (agences Faubourg 234, Agence Dubesset Lyon).
  • rétablir des continuités urbaines en s’appuyant des programmations structurantes et innovantes, qui contribueront à la transition énergétique et à la fabrication du Grand Paris de demain.

5 axes de réflexion

Les 5 axes autour desquels se décline l’ambition sur le secteur :

  • Haute Valeur ajoutée sociale et environnementale : exemplarité en termes de qualité et de durabilité des activités, de respect de l’environnement, de nombre d’emplois et d’image.
  • Positionnement différenciant : se démarquer par l’innovation et jouer la complémentarité avec la Défense et  les zones d’activités
  • Compatibilité avec la ville dense : le développement des programmes d’activités sur les Papèteries devra se faire en compatibilité avec le développement d’une programmation logements sur ses abords existante et à venir.
  • Densité et qualité urbaine : le site des Papeteries, à l’aboutissement du grand Axe et des terrasses de Nanterre avec le parc du Chemin de l’île, en bord de Seine, doit être une référence en matière d’insertion urbaine, de compacité, de traitement des espaces publics, de mise en valeur du patrimoine industriel et d’intégration du stationnement.
  • Circuits courts : dans une vision durable de l’Ouest parisien, développer des circuits courts où l’empreinte écologique des systèmes de production et de distribution est réduite et où la réutilisation des ressources est optimisée.