Nature en ville

Et si quartier d’affaires rimait avec végétation ? Développer la place de la nature en ville, c’est l’objectif ambitieux de Paris La Défense, et c’est tout un programme !

La Vie en green

Depuis 2019, près de 10 600 m² d’espaces verts sont venus s’ajouter au paysage de Paris La Défense, portant à 37,35 ha les zones végétalisées.Aujourd’hui, 35 % de l’espace piétonnier du quartier est végétalisé.De quoi déconstruire les clichés sur l’omniprésence du béton ! Dans les années à venir, Paris La Défense va intensifier cette démarche avec la plantation d’arbres, la création de nouveaux parcs urbains, de jardins partagés et la végétalisation des toitures et des terrasses dans les nouveaux programmes immobiliers.Dans le quartier d’affaires, la nature gagne chaque jour du terrain.

Vous allez peut-être être surpris, mais Paris La Défense n’est plus un quartier bétonné. Si vous en doutez encore, voici quelques chiffres pour vous convaincre :

  • 7 parcs
  • 3 jardins partagés
  • Territoire de 564 ha dont 31 ha d’espaces piétons et 37,35 ha d'espaces végétalisés

Un autre exemple très concret de la transformation du quartier dans le but d’améliorer le cadre de vie de tous, tout en créant du lien : trois jardins partagés sont en activité sur le territoire. Vous souhaitez en savoir plus sur les actions de Paris La Défense ? Alors suivez le guide !

Galerie photos des jardins

  • Verdir le béton © Carlos Ayesta
  • Pratiquer une gestion adaptée © 11h45
  • © Carlos Ayesta

Nos ambitions

En 2021, Paris La Défense s’est doté d’une « raison d’être » fixant l’objectif de devenir le premier quartier post-carbone de dimension mondiale et de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre du territoire d’ici 2030.

  • Verdir et fleurir le béton

Ça ne vous a sans doute pas échappé, Paris La Défense est un territoire à part. Son cœur historique est conçu sur dalle et pose donc de nombreux défis quant à la végétalisation de ces espaces. Pour cause, il n’existe pas d’accès au sol naturel, ce qui ne permet donc pas à la nature de reprendre ses droits. Ainsi, pour un arbre planté, il faut tenir compte de son poids, de son enracinement et de sa capacité à survivre dans un environnement minéral. Bref, un travail de forcené !

Afin de répondre aux ambitions écologiques de Paris La Défense, un plan d’actions va être élaboré en tenant compte des contraintes techniques du quartier. Ainsi, des écologues, techniciens de l’environnement et hydrologues contribuent désormais, aux côtés des paysagistes, à l’aménagement végétal de Paris La Défense.

  • Pratiquer une gestion adaptée à chaque espace vert

Afin d’appliquer les bons traitements aux végétaux, Paris La Défense applique le principe de la gestion différenciée. L’intérêt ? Eviter les soins d’entretien intensifs et privilégier un panel de traitements adaptés : désherbage manuel, diminution de l’arrosage artificiel au profit d’une récupération des eaux pluviales,… Afin de mieux connaitre ces espaces, les caractéristiques des sols et de la dalle, Paris La Défense a commencé un important travail de collecte de données.

Prochaine étape ? L’obtention du Label Eco Jardin qui récompense et atteste de la qualité écologique de la gestion des espaces végétalisés.

  • Cultiver en ville

Depuis 2016, trois jardins partagés ont été créés à Paris La Défense. Mais avant de les passer en revue, savez-vous ce qu’est un jardin partagé ?

Un jardin partagé est un lieu de vie ouvert sur le quartier. Il permet de cultiver tout en respectant l’environnement et aide à maintenir la biodiversité en ville. Mais ce n’est pas tout ! Les jardins partagés proposent à chacun un retour aux sources associé à des moments de partage et de détente, mais aussi à réapprendre, par la terre, à vivre en communauté. Des petites bulles préservées du rythme de vie inhérent au quartier d’affaires !

Voici les jardins partagés existants :

  • Préserver les habitats naturels et les espèces

Paris La Défense entend bien déployer des trames vertes et bleues sur l’ensemble de son territoire. Comment ? En créant des pistes cyclables végétalisées, des liaisons piétonnes, des rues plantées, des parcs et des jardins, évidemment ! Ces espaces permettront, entre autres, de diminuer la quantité d’eau pluviale rejetée dans les égouts et favoriser l’infiltration dans le sol et leur absorption par des végétaux. Ils permettront également de favoriser la baisse des températures lors des épisodes de canicule. Et oui ! Les végétaux rejettent de la vapeur d’eau dans l’air. La nature est bien faite non ?

Le saviez-vous ? La trame blanche un outil de transition écologique en milieu urbain. C’est l’idée d’étudier le paysage par le son : pollution sonore, chants des oiseaux…

Elle est également utilisée par Paris La Défense dans le cadre de ses aménagements.

  • Sensibiliser les publics

Le retour de la nature est l’affaire de tous ! Paris La Défense mène donc une politique soutenue d’animations et d’événements autour de l’écologie pour interpeller riverains, étudiants et salariés du quartier. En effet, nous estimons que nous avons un devoir de sensibilisation et de pédagogie auprès des usagers qui veulent comprendre nos choix en termes de végétalisation. Ces actions passent par le déploiement de panneaux d’information où vous pouvez découvrir nos projets, leurs intérêts, ainsi que les choix en termes de végétaux ou de traitement paysager.

Revenir en haut