Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

Le Parc

  • Equipements
  • En étude

En bref

Aménageur et maître d’ouvrage : Paris La Défense
Architecte et urbanistes : Agence Hamelin/Studio-Dièse, Laureline Guilpain
Entreprises travaux : Biema, Botanica, Derichebourg, CCB

Surface : 6 hectares - 600 m de long
Emplacement : Du bassin Takis au bassin Agam - Axe de La Défense / Esplanade (La Défense)
Livraison : La transformation progressive de l’Esplanade durera 6 ans

Le Parc, c’est avant tout un travail de végétalisation accrue de toute l’Esplanade : jardins fleuris, bosquets, arbres, pelouse. Tout sera pensé pour faire de l’Esplanade un véritable parc urbain où la nature aura toute sa place. Notre volonté sera de faire du Parc une succession d’espaces conviviaux ou plus intimes, avec différents usages et ambiances pour favoriser les temps de pause, de rencontres et donner la part belle aux sports et aux loisirs.

Le Parc sera durable grâce à une gestion écologique du site, la création d’ilots de fraîcheur, une plus grande perméabilité du sol, la plantation d’espèces végétales locales et une meilleure accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Piétons, vélos, trottinettes électriques… Le Parc sera un lieu où chacun aura sa place et son espace. Ce sera aussi une ouverture de l’Esplanade vers les villes alentours et sur les différents sites formant notre territoire.

Une première livraison en 2020

La première séquence livrée en janvier 2020 située entre le Bassin de Takis et la cheminée Moretti propose 700 m² d’espaces végétalisés supplémentaires. Au programme, un « cœur vert » qui prend la forme d’une vaste pelouse centrale modulable, praticable et évolutive – on pourra y planter différentes espèces végétales au gré des saisons et y pratiquer des activités – mais aussi des jardins frais et deux espaces de sous-bois. Des buses intégrées dans les jardins diffuseront des nuages de brume lors des épisodes de forte chaleur et contribueront à rafraîchir l’atmosphère en été. Quant aux sous-bois, côté bassin Takis, ils capitalisent sur les tilleuls déjà en place pour proposer des emplacements ombragés et engazonnés, complétés d’assises en bois pour une ambiance « nature » assumée. Le Parc bénéficiera par ailleurs d’un éclairage retravaillé avec le remplacement des candélabres et l'ajout de lumières douces le long des jardins frais pour apporter un meilleur confort le soir venu.

Une démarche progressive

Le Parc est moins un projet qu’une démarche progressive et expérimentale de transformation et d’amplification d’usages préexistants, qui vise à terme à :

  • Préserver la dimension patrimoniale de l’Axe
  • Recréer des liaisons transverses vers les villes de Puteaux et Courbevoie
  • Amplifier l’aspect de végétation et de potentiel écologique du site
  • Rythmer l’axe par des séquences thématiques (loisirs, sport, pause, culture…)
  • Organiser le site sur une trame de places et de promenades
  • Animer les bordures, dynamiser les zones de flux et valoriser la présence commerciale
  • Créer une ambiance favorisant les animations, les temps de pause et les rencontres

La Mise en Parc

Pour y arriver Paris La Défense a à cœur d’instaurer une dynamique de transformation paysagère et urbaine concertée baptisée « la mise en parc ». La mise en parc c’est la méthode de co-construction active retenue pour transformer cet espace public fondée sur :

  • Une transformation progressive, sur 6 années
  • Une transformation qui repose sur la mise en place de dispositifs créatifs et expérimentaux de préfiguration visant à tester ou renforcer des usages (mobiliers, jeux, agrès…)
  • Des dispositifs ensuite évalués/testés par les utilisateurs et pérennisés (ou non) dans la programmation finale du parc
  • Un système d’échanges, de partages d’initiatives, de projets portés par des usagers-acteurs avec pour objectif que ces utilisateurs-acteurs s’approprient, contribuent et expérimentent les transformations

Cliquez pour agrandir

  • Le Parc
  • Le Parc
  • Le Parc