Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

Le vélo autorisé à La Défense

Les bonnes pratiques

Respecter les grands commandements pour la bonne cohabitation des piétons, vélos, et tous les utilisateurs de NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels)

1er quartier d’affaires d’Europe, Paris La Défense est un lieu de vie unique qui accueille chaque jour des salaries, des étudiants, des habitants, des touristes d’affaires et d’agrément.

Le quartier s’étend sur l’une des plus grandes zones piétonnes européennes d’une surface de 31 hectares. Cet espace est sans cesse animé par de nombreux événements, des Food Trucks, divers chantiers et il est traversé au quotidien par des milliers de flux de piétons, de vélos, de trottinettes…

Afin de favoriser une cohabitation vertueuse entre l’ensemble des usagers de la dalle, il est indispensable que chacun circule dans le respect des autres et des particularités du site.

Le Guide des bonnes pratiques Love Story sur le Parvis a pour objectif d’exposer les règles de bonne conduite à tenir pour des déplacements agréables et sécurisés et favoriser un partage respectueux de l’espace public.

Respecter les piétons

Paris La Défense est une zone piétonne, ce qui implique que les piétons y sont prioritaires.

Les vélos, trottinettes électriques et autres modes de déplacement sont tolérés dans le respect de la priorité aux piétons et à une vitesse de circulation modérée.

Rouler à vitesse modérée

Le flux piéton est particulièrement dense sur la dalle. Les risques de collisions sont donc augmentés. À vélo, en trottinette ou en gyropode, afin d’éviter tout éventuel accident, roulez au pas !

Au-delà de cette règle de bon sens, il s’agit de s’adapter aux caractéristiques de l’aire piétonne : il est obligatoire d’y rouler à vitesse modérée, c’est-à-dire à la vitesse du pas.

Être attentif à son environnement

Entre l’inattention des piétons et tous les obstacles sur le chemin, tels que les interstices entre les dalles ou encore les revêtements glissants, il faut redoubler de vigilance et d’anticipation pour éviter toute chute ou dérapage !

S’équiper pour sa sécurité

Avant de prendre la route, bien se protéger est une nécessité. Même s’ils restent facultatifs, le casque et les protections (coudières, genouillères) peuvent vous prémunir de nombreux accidents. Souvenez-vous : la sécurité avant tout.

Être visible

Pour être vu par les autres usagers (piétons, automobilistes), il est indispensable de vérifier son équipement.

De jour comme de nuit, votre moyen de locomotion doit obligatoirement présenter des feux avant / arrière, un dispositif réfléchissant et un avertisseur sonore.

Se déplacer sur les voies autorisées

De manière générale, les cyclistes, trotteurs et utilisateurs des Nouveaux Véhicules Électriques Individuels sont tenus d’emprunter les voies qui leurs sont réservées en dehors de La Défense (pistes et bandes cyclables, chaussée).

C’est le meilleur moyen pour veiller à sa sécurité, et à celle des autres usagers, tout en respectant l’espace public.

Faire attention au sol glissant

En cas de conditions météorologiques défavorables, notamment lorsqu’il pleut, il faut redoubler de vigilance.

Quel que soit le mode de déplacement utilisé, il est conseillé de rouler moins vite car l’adhérence des pneus sera réduite.

Une attention particulière doit être accordée aux éléments glissants, tels que les dalles, les revêtements lisses, les plaques d’égout ou encore les passages piétons.

Stationner aux emplacements réservés

Afin de ne pas gêner les autres usagers et éviter toute contravention, le stationnement de votre véhicule doit se faire aux emplacements réservés à cet effet. Pour les cyclistes, prenez le temps de bien attacher votre vélo et évitez une désagréable surprise (vol, casse). Pour les utilisateurs de trottinettes électriques en libre-service, garez-vous au niveau des parkings deux roues, ou de manière à ne pas gêner les flux des piétons et les circulations de véhicules techniques et d’urgence.

Assurer sa mobilité

Pour se prémunir de tous les dangers existants, souscrire à une assurance peut se révéler très utile. Pour les vélos, elle n’est pas obligatoire, mais pour les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels, il faut le vérifier. S’agissant de véhicules motorisés, une assurance spécifique est à prévoir, se renseigner auprès de son assureur est la meilleure chose à faire.

Respecter le Code de la Route

Au même titre que les autres usagers, les utilisateurs de véhicule individuel, à moteur ou non, doivent respecter le Code de la Route.

Le respect de la signalisation et de la sécurité routière est essentiel afin de garantir sa propre sécurité et respecter l’espace public.