La Défense des Aliments

Ensemble contre le gaspillage alimentaire

Le constat est sans appel. En 2018, le gaspillage alimentaire représente en moyenne 15 % de nourriture comestible jetée par jour. À l’échelle du quartier d’affaires, l’estimation est de 6 à 9 tonnes de gaspillage quotidien…

Face à ce constat alarmant, cinq entreprises du quartier d’affaires de Paris La Défense (Allianz, Arpège, Eurest, Mazars et SUEZ) se sont données le défi de réduire le gaspillage alimentaire de leurs restaurants d’entreprise. Mobilisées et regroupées au sein d’une association de loi 1901, « La Défense des Aliments » a été créée le 26 janvier 2018.

L’établissement public Paris La Défense, quant à lui, soutient et a rejoint l’association dès la signature de la Charte de lutte contre le gaspillage alimentaire en novembre 2018.

Logo La Défense des Aliments

Le conseil d’administration est composé de ces membres fondateurs mais, depuis sa création, 17 autres membres ont décidé de rejoindre le mouvement ! Pour vous faire une idée, l’initiative concerne désormais 22 restaurateurs dans 17 tours. Pas mal, n’est-ce pas ?

Ils nous accompagnent !

  • Société Générale
  • MRS Groupe
  • Esset PM
  • ID restauration
  • Exalt
  • Elior Entreprises SAS
  • Sodexo Entreprises
  • Engie
  • Groupement RIE Carpe Diem
  • CBRE PM
  • InVivo group
  • Châteauform' (dans le CNIT)
  • Société Générale Assurances
  • Baxterstorey France
  • Délisaveurs
  • Saint-Gobain

L’association est également soutenue par Paris La Défense dont l’ambition est de fédérer l’ensemble des acteurs du quartier d’affaires pour lutter collectivement contre toute forme de gaspillage alimentaire. Comment ? Par le partage de bonnes pratiques et la mise en place d’actions mutualisées pour renforcer le rayonnement de ces expérimentations dans et au-delà du quartier d’affaires.

Cette initiative est inédite et pionnière dans un quartier tel que Paris La Défense. Elle s’inscrit dans une démarche forte de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Cet engagement a été formalisé par les membres fondateurs de l’association et Paris La Défense avec la signature d’une charte de lutte contre le gaspillage alimentaire, le 7 décembre 2018. Les nouveaux adhérents de l’association l’ont, quant à eux, signé le 16 octobre dernier. Amélie Groffier, Responsable RSE à Paris La Défense explique : « L’enjeu était de fédérer un maximum d’acteurs pour quantifier le gaspillage, partager de bonnes pratiques, idées et retours d’expériences à l’échelle des restaurants d’entreprise.»

Ambitions

La Défense des Aliments ne va pas s’arrêter en si bon chemin et poursuit sa feuille de route pour cette nouvelle année. Quatre actions phares, déjà menées en 2019, la composent :

  1. Recruter de nouvelles entreprises
  2. Mettre en place des groupes de travail thématiques
  3. Organiser une conférence annuelle
  4. Organiser une opération commune de sensibilisation le 16 octobre pour la journée mondiale de l’alimentation et journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Une baisse du gaspillage au fil des ans

La troisième pesée, réalisée en janvier 2020 avant les périodes de confinement au sein de 21 restaurants d’entreprises volontaires du territoire, soit sept prestataires de restauration, affichait une diminution de 28 % de la quantité gaspillée : 86 grammes de nourriture gaspillée par convive contre 119 en 2018. Au global, 13 % de la nourriture comestible était encore gaspillée, contre 16 % en 2018, lors du premier audit. La mobilisation et le développement de la démarche restent donc essentiels.

Une offre de restauration repensée et des expérimentations pour moins gâcher

L’ensemble des expérimentations menées et leurs résultats depuis 2020 viennent enrichir la méthodologie de pesée et actions déjà partagées par l’association en 2019 dans son guide de bonnes pratiques, disponible sur le site de La Défense des aliments .

Télécharger le Guide Pratique

Pour adhérer à l’association : contact@ladefensedesaliments.fr

Revenir en haut