Le groupement Michel Desvigne Paysagiste végétalisera l’esplanade

Le Parc - Le groupement Michel Desvigne Paysagiste végétalisera l’esplanade © PLD - Constance Decorde

Paris La Défense vient de désigner le groupement de maîtrise d’œuvre qui sera chargé de métamorphoser durablement l’Esplanade de La Défense en un vaste parc urbain de 7 hectares, entre les bassins Agam et Takis. L’équipe sera menée par l’architecte paysagiste Michel Desvigne.

La mission du groupement : imaginer un aménagement cohérent et pérenne des espaces publics de l’esplanade. Les principes d’aménagement devront préserver le projet originel de Dan Kiley tout en s’inspirant des dispositifs expérimentaux et des retours d’expérience d’habitants et de salariés.

L’Esplanade de La Défense, terrain d’expérimentations depuis 2017

Le Parc - Nouveaux paysages 2020 © PLD - Constance Decorde

Le Parc - Nouveaux paysages 2020 © Paris La Défense - Constance Decorde

Depuis trois ans, des dispositifs de pré-programmation, à l’image de « Nouveaux paysages » plus récemment installé, sont déployés progressivement sur l’esplanade dans un but expérimental. Ces installations n’ont donc pas vocation à rester, mais à tester l’acclimatation d’espèces végétales.

Le groupement animé par Michel Desvigne Paysagiste va, quant à lui, accompagner Paris La Défense dans une réflexion globale pour transformer durablement l’esplanade, tant en surface qu’en sous-face (réseaux, assainissement...).

Au terme de l’ensemble des études effectuées cette année, le groupement pourra établir les futurs grands principes d’aménagement pour un démarrage progressif des travaux à partir de l’hiver prochain.

Les axes de travail pour une transformation durable

Parmi les attendus de Paris La Défense, la réflexion du groupement mené par Michel Desvigne Paysage devra :

  • préserver le patrimoine historique de l’Axe en respectant et en révélant l’héritage de Dan Kiley, paysagiste-concepteur de l’esplanade en 1972 ;
  • renforcer la présence du végétal et de la biodiversité au cœur du quartier d’affaires ;
  • imaginer des solutions simples, durables et économes (réemploi des matériaux pour une gestion à long terme, conservation autant que possible de la végétation existante…) ;
  • adopter une gestion écoresponsable des eaux pluviales ; animer l’espace public avec un traitement de l’eau qualitatif et récréatif ;
  • améliorer les liaisons entre Puteaux et Courbevoie, mais aussi entre le dessus et le dessous ;
  • améliorer le confort d’usage de l’espace public (ombrage, fraîcheur) ;
  • s’adapter aux nouvelles fonctionnalités, notamment les mobilités douces.

Un groupement d’expérience au service du projet

Équipe composée d’ingénieurs, d’architectes, de paysagistes, d’écologues et d’urbanistes, le groupement Michel Desvigne Paysagiste a été retenu pour sa compréhension fine des attentes de Paris La Défense. De plus, le groupement possède de nombreuses références en matière d’aménagement de jardins sur dalle et d’espaces publics emblématiques (parmi les réalisations : le jardin des Boulingrins à Monaco, le quartier Otemachi à Tokyo, les jardins du Ministère de la Culture et du campus Jussieu à Paris…).

L’agence Michel Desvigne Paysagiste (MDP) bénéficie de l’expérience de son fondateur, paysagiste dont la compréhension des enjeux urbains lui a valu le Grand Prix de l’Urbanisme en 2011.

Le bureau d’études Arcadis apporte ses compétences en termes de structure et d’assainissement.

La société Urban-Eco Scop, spécialisée en écologie urbaine, garantit la pertinence écologique du projet.

L’équipe Ville Ouverte qui regroupe une trentaine d’urbanistes, architectes, ingénieurs et programmistes, est experte de la concertation publique et assurera le dialogue avec les riverains.

Les dernières actualités sur le même thème