Baromètre satisfaction 2021, des résultats stables et des nouveautés plébiscitées

ambiance aout 2021 (c) Paris La Défense Benedite Topuz

Comme chaque année, et ce depuis 2013, nous vous partageons les résultats du baromètre de satisfaction des utilisateurs de Paris La Défense, mené par l’institut BVA pour le compte de l’établissement public. Ce baromètre nous permet à la fois de mesurer l’efficacité de nos actions, mais aussi la marge de progression pour satisfaire toutes les attentes.

L’étude a été réalisée au mois d’octobre 2021 sur un échantillon de 1800 usagers du quartier, salariés, habitants et étudiants. Elle a permis de constater qu’après une nette progresse de la satisfaction sur tous les indicateurs l’année dernière, les résultats 2021 sont témoin de stabilité, notamment autour des 4 grands axes suivant :

Un territoire qui évolue dans le bon sens

Ambiance juillet 2021 © Paris La Défense Sabrina Budon

Ambiance juillet 2021 © Paris La Défense Sabrina Budon

Après un léger recul sur l’évolution de l’image du quartier l’année dernière, les salariés et habitants réaffirment la bonne dynamique du changement de Paris la Défense. En effet, les salariés estiment que le quartier change positivement à 80 % et les habitants à 76 %.

Un quartier perçu comme plus convivial

94 % des salariés (+ 2 points vs 2019) et 98 % des étudiants (+ 1 point vs 2019) sont fiers de travailler et étudier à Paris La Défense. Ils estiment également que le quartier a gagné en convivialité, à 91 % pour les salariés (+ 7 points vs 2019) et à 95 % pour les étudiants (+ 11 points vs 2019).

Les habitants, quant à eux, sont fiers de vivre à Paris La Défense à 92 % (- 2 points vs 2019), et 81 % d’entre eux jugent le quartier plus convivial (- 9 points vs 2019), Covid oblige.

Aucun doute sur le fait que le retour de la vie dans le quartier, à travers la réouverture des terrasses et la programmation de plusieurs événements estivaux, aura influé sur ce sentiment de convivialité.

Des projets et des services qui répondent aux attentes des usagers

Ambiance juillet 2021 © Paris La Défense Sabrina Budon

Ambiance juillet 2021 © Paris La Défense Sabrina Budon

Globalement, les usagers adhérent aux nouveaux projets menés par Paris La Défense sur le quartier. C’est le cas pour les salariés à 96 % (+ 2 points vs 2019), à 97 % pour les étudiants (+ 3 points vs 2019), et à 87 % pour les habitants (- 5 points vs 2019).

Une offre de restauration jugée plus riche L’enquête montre en effet que les usagers sont unanimes sur ce point, avec une satisfaction à 93 % pour les salariés (+ 6 points vs 2019), à 96 % pour les habitants (+ 8 points vs 2019) et à 97 % pour les étudiants (+ 6 points vs 2019).

Avec la réalisation des deux récents pôles de restauration Oxygen et Table Square, la flotte de Food Trucks ainsi que le tout nouveau restaurant Tusk au cœur du quartier, l’offre de restauration ne cesse de grandir et de se diversifier. De tous nouveaux restaurants viendront encore compléter l’offre en 2022.

Des espaces verts plus présents et très appréciés

La satisfaction concernant la qualité des espaces vertes est, quant à elle, en très forte hausse ! 94 % des salariés (+ 23 points vs 2019), 91 % des habitants (+ 12 points vs 2019) et 93 % des étudiants (+ 17 points vs 2019) notent les efforts pour faire de Paris La Défense un quartier bien plus vert.

En effet, dans l’objectif constant de transformer le quartier d’affaires en un quartier de vie, Paris La Défense multiplie les initiatives pour un retour de la nature en ville. Cette métamorphose passe par des actions ciblées dans les différents quartiers, comme la création de jardins partagés, mais aussi par de grands projets structurants tels que la transformation d’un échangeur routier en promenade suspendue ou encore celle de l’esplanade en parc urbain dont le futur projet sera dévoilé l’année prochaine.

La circulation vélo plébiscitée, des progrès à faire sous la dalle

Ambiance juillet 2021 © Paris La Défense Sabrina Budon

Ambiance juillet 2021 © Paris La Défense Sabrina Budon

Les usagers, cette année encore, se déclarent être très satisfaits de l’entretien du site, à 97 % pour les salariés et à 96 % pour les étudiants. Du côté des habitants, la satisfaction ne cesse d’augmenter sur ce point, avec 92 % contre 81 % en 2017, soit + 11 points.

Une meilleure accessibilité, à pied ou à vélo

L’amélioration de l’accessibilité est elle aussi remarquée par les usagers. 8 sur 10 se déclarent en effet satisfaits de la signalétique piétonne. Les adeptes du vélo saluent la facilité d’accès, avec 80 % des salariés (+ 14 points vs 2019) et 73 % des étudiants satisfaits. Ces chiffres montrent que les efforts pour développer les pistes cyclables à la sortie du 1er confinement, notamment dans les voies couvertes, ont répondu à un besoin croissant.

Des améliorations attendues quant à l’entretien des parkings et des espaces sous-dalle

L’entretien et la propreté des parkings et des espaces sous-dalle sont les deux points sur lesquels des progrès doivent être faits. Par rapport à l’année précédente, on note une diminution de la satisfaction des habitants de 10 points concernant les espaces souterrains (68 %) et de 8 points concernant les parkings (78 %).
Pour répondre notamment aux attentes, Paris La Défense vient de confier l’exploitation de ses parkings à la société Q-Park. Cette nouvelle délégation, au programme ambitieux sur 8 ans, a pour objectif de moderniser les parcs de stationnement du quartier tout en améliorant le parcours client par une montée en gamme des services.

Impact Covid et modification des habitudes de travail

Ambiance aout 2021 (c) Paris La Défense Benedite Topuz

Ambiance aout 2021 © Paris La Défense Benedite Topuz

Dans le contexte sanitaire actuel, 56 % des salariés affirment ne pas avoir modifié leurs habitudes. Parmi les nouveaux comportements observés, l’enquête indique que 29 % des salariés ont davantage recours au télétravail, 11 % fréquentent moins les magasins du quartier, 8 % limitent leurs déplacements au sein du quartier et 7 % ont adapté leurs horaires de travail.

Concernant le télétravail, 42 % ont déclaré le pratiquer de manière régulière (au moins une fois par semaine) et 22 % plus ponctuellement, alors que 36 % n’y ont pas recours.

Parmi les principales difficultés ou risques du télétravail, 33% des salariés expriment la crainte de se sentir isolé et de perdre du lien social, 26% expriment la difficulté à séparer vie privée et vie personnelle et 26% les difficultés d’échanges avec l’équipe.

Les dernières actualités sur le même thème