Programme 5G à La Défense : lancement d’un appel à expérimenter

Programme 5G à La Défense : lancement d’un appel à expérimenter

Paris la Défense réalise une expérimentation de réseau 5G en 26 GHz à La Défense. Elle aura pour but de tester la faisabilité et la viabilité d’un schéma d’opérateur neutre et expérimenter des cas d’usages inédits en environnement urbain très dense.

Depuis 2019, Paris La Défense fait partie des 15 acteurs du Grand Paris autorisés à déployer un réseau 5G dans la bande 26 GHz à titre expérimental. Dans ce cadre, l’établissement public réalise, avec les sociétés Efficacity, Equans, Cellnex et Siradel, une expérimentation de réseau 5G en 26 GHz à La Défense, avec pour objectifs de :

Lot 1 : Tester la faisabilité et la viabilité d’un schéma d’opérateur neutre, et fournir un accès clé en main aux opérateurs pour qu’ils viennent apporter leur connectivité.

De ce fait, les opérateurs titulaires d’une autorisation d’utilisation de fréquences sont invités à montrer leur intérêt à s’interfacer avec ce réseau neutre et y délivrer leurs services.

Calendrier du lot 1
Jusqu’au Lundi 26 septembre - 12h00 : dépôt des candidatures et des offres ;
Octobre 2022 : contractualisation ;
Novembre 2022 – décembre 2022 : intégration des candidats sélectionnés au réseau neutre ;
Décembre 2022 – septembre 2023 : exploitation du réseau opérateur neutre.

Lot 2 : Expérimenter des cas usages inédits dans un environnement urbain très dense.

Dans cette optique, les sociétés porteuses de tels cas d’usages, ou souhaitant développer de nouveaux concepts autour de cette technologie innovante, sont invitées à se faire connaitre.

Calendrier du lot 2
Jusqu’au Lundi 24 octobre -12h00 : dépôt des candidatures et des offres ;
Novembre 2022 - décembre 2022 : contractualisation et mise en œuvre des cas d’usages ;
Décembre 2022 – septembre 2023 : expérimentation des cas d’usage.

2 grands enjeux pour Paris la Défense

La bande des 26 GHz est une bande de fréquences supérieure aux fréquences aujourd'hui utilisées pour les autres générations de téléphonie mobile. Elle ouvre ainsi la voie à des usages complètement nouveaux qui pourront modifier à terme le paysage des services urbains. De véritables opportunités en termes :

  • d’innovation: expérimenter des usages inédits et inviter les acteurs de l’innovation, startups comme grands groupes, à se saisir de cette opportunité pour faire de la dalle un véritable terrain d’expérimentation. Au travers de l’innovation, et, le cas échéant, de la fourniture de services, il s’agit d’augmenter l’attractivité du territoire et de renforcer sa compétitivité par rapport aux autres pôles d’affaires mondiaux.
  • de maîtrise du déploiement de la technologie sur le territoire : mutualisation des antennes et des infrastructures pour limiter la pollution visuelle et électromagnétique et les consommations électriques, optimiser les charges, améliorer la qualité de services pour les usages. Pour maîtriser le déploiement, Paris La Défense veut jouer le rôle d’opérateur neutre, c’est-à-dire être l’acteur unique qui opère les infrastructures finales du réseau (« regroupement » des signaux des opérateurs et diffusion du signal). Plusieurs configurations existent pour endosser ce rôle, et Paris la Défense n’a pas encore arrêté son choix. L’expérimentation sera donc une aide à la décision.

Parce que Paris La Défense se préoccupe de la santé de ses usagers, l’expérimentation sera conduite en coordination avec l’ANFR (Agence nationale des fréquences), qui a pour mission le contrôle de l’exposition du public aux ondes, et l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). De plus, la question de la consommation d’énergie de la 5G sera également étudiée, l’expérimentation permettant de faire des mesures concrètes.

La 5G, pour quoi et pour qui ?
Cinquième génération de communications mobiles, la 5G est une technologie qui représente un bond technologique par rapport à la 4G et augmente considérablement débit, vitesse et fiabilité. Elle permet des communications quasiment en temps réel, mais aussi de répondre aux besoins en communication de milliards d'objets connectés. La 5G ouvre donc la voie à des usages complètement nouveaux, aussi bien pour le grand public que pour les entreprises et les villes, dont voici quelques exemples :

  • véhicules autonomes qui demandent des temps de réaction très courts, surtout en cas de risque d’accident ;
  • réseaux électriques intelligents (Smartgrids) permettant d’intégrer en temps réel l’apport des énergies renouvelables et les besoins des véhicules électriques ;
  • E-santé (télédiagnostics, télémédecine, téléchirurgie) ;
  • objets connectés (Internet des objets) ;
  • réalité virtuelle, réalité augmentée (vidéo ultra haute définition, maintenance prédictive,…) ;
  • usages téléphonie massifs (grands événements).

Les dernières actualités sur le même thème