Discover the website of Paris la Défense Arena
  • Other

Débats sur le mobilier urbain de demain


Pôle Universitaire Léonard de Vinci
12 avenue Léonard de Vinci - Fg de l'Arche
92095 La Défense

  • On October 18, 2012
  • On November 22, 2012



Autour de Forme Publique : Defacto lance le débat sur le mobilier urbain de demain.
 


En mars dernier, Defacto initiait une démarche inédite et innovante avec le lancement de la première édition de Forme Publique, biennale de création de mobilier urbain de La Défense.

L’idée originale de son concepteur, Jean-Christophe Choblet, était de faire tester en grandeur réelle, sur les quatre saisons, par leurs futurs utilisateurs, des prototypes de ce que pourrait être le mobilier urbain de demain.

Cinq thématiques étaient proposées à l’imagination des créateurs lors de l’appel à projets : jeter/trier, poser/se reposer, attendre/s’abriter, travailler/se cultiver, déjeuner.
Un jury composé de personnalités du monde du design, présidé par Patrick Devedjian, président du conseil d’administration de Defacto, retenait 8 projets pour quatre fonctions : jeter/trier n’ayant pas suscité de réponse pertinente.
Une quinzaine d’objets sont depuis le début du mois de mars 2012 soumis à l’expérimentation sur les espaces publics du quartier d’affaires.

Tout en repositionnant La Défense comme territoire d’expérimentation, Forme Publique permet de révéler et d’évaluer les attentes et les besoins des usagers en termes de traitement et d’aménagement des espaces publics.

Un retour d’expérience est mené par Defacto avec l’équipe d’experts de Jean-Christophe Choblet d’une part, et avec l’université de Nanterre Paris Ouest La Défense et l'École de Management Léonard de Vinci d’autre part.

Ainsi, pour compléter sa réflexion, Defacto organise autour de Forme Publique, deux débats publics pour tout à la fois tirer les premiers enseignements de cette première édition et réfléchir aux problématiques qu’elle pose.
 

« Jeter, trier, de la fin de la poubelle dans l’espace public »


Le jeudi 18 octobre à 18 h 30 au Lieu du Design - 74 Rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris (entrée libre)
Un débat proposé et animé par Jean-Christophe Choblet, concepteur de Forme Publique

Débats autour d’un premier constat : suite au dépouillement des projets de l’expérience année 1, la poubelle ne fait pas rêver. Sur cent réponses, aucune n’a été faite concernant l’usage « jeter/trier ». Ce débat pose la question de l’opportunité aujourd’hui d’équiper l’espace public d’un élément de plus en plus complexe et coûteux. Parce que la poubelle cristallise les problématiques du tri, de la sécurité et de l’hygiène, ne doit-on pas concentrer l’énergie des créateurs sur la prise de conscience de l’empreinte de la consommation dans l’espace public et si il y a objet, comment peut-il porter certaine valeur de cette même prise de conscience ?
 

Avec la participation de : Yo KAMINAGAI, délégué à la conception à la RATP / Franck POIRIER, paysagiste, Agence BASE / Odile DUCHENNE, directeur, IFA (Institut Français de l'Ameublement) / Aurélien GILLIER,  Rédacteur en chef de Face B / Valérie THOMAS, Dramaturge / Gérard BOUCHE, Ergonome / Katayoune PANAHI, Directrice Générale, Defacto
 

« Travail et repos dans l’espace public »


Le jeudi 22 novembre à 18h30 au Pôle Universitaire Léonard de Vinci - 12 Avenue Léonard de Vinci , Faubourg de l’Arche, La Défense (entrée libre)
Un débat proposé et animé par Jean-Christophe Choblet, concepteur de Forme Publique

 

« Travailler / se cultiver »

Débats autour d’un usage nouveau et contemporain : celui de travailler hors d’un espace dédié, hors de son bureau. La première question est de savoir si nous sommes en capacité, dans l’espace public, de répondre à ce nouvel usage et à ses exigences de confort, de technologie et de confidentialité.

La deuxième question est celle des conséquences pour l’espace public de la présence de cet usage, notamment dans son rapport au privé.

Et enfin la troisième question est celle de l’identité d’un quartier d’affaires comme celui de La Défense : qu’elle est la possibilité de représentation de l’activité travail dans l’espace public ? Une des pistes proposées par Forme publique a été d’associer la fonction travail à celle de se cultiver, élargissant ainsi la notion de culture et d’échange.

 

« Attendre / s’abriter »

Les observations menées sur les différents usages sur la dalle ont révélé que l’attente de la population la plus représentative, les salariés, est une fonction très présente sur le site. La situation ergonomique du site expose particulièrement l’usager aux intempéries, pluies, courant d’air et soleil le plus souvent au pied des tours.

Il est important de signaler que cet objet spécifique à un quartier d’affaires n’existe pas aujourd’hui dans l’espace public. Ici l’abri doit répondre à deux fonctions, protéger des intempéries et créer un espace permettant de gérer les situations d’attente précitées, tout en restant en prise avec son activité et celle de la dalle.
 

Avec la participation de : Anne-Marie BOUTIN, A.P.C.I. (Agence pour la Promotion de la Création Industrielle) / Valérie THOMAS, dramaturge, Forme Publique / Yo KAMINAGAI, délégué à la conception à la RATP / François LEBLANC, responsable de la galerie, Gallery S. BENSIMON / Edouard FRANÇOIS, architecte / Gérard BOUCHE, Ergonome / Gérard LAIZE, directeur général, V.I.A. (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) / Katayoune PANAHI, Directrice Générale, DEFACTO
 

Inscription aux débats 


Cliquez ici pour remplir le formulaire d'inscription aux débats Forme Publique ou veuillez adresser un mail a communication@defacto.fr contenant nom, Prénom et le débat auquel vous souhaitez assister.

 

 


Pôle Universitaire Léonard de Vinci
12 avenue Léonard de Vinci - Fg de l'Arche
92095 La Défense