Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

Bd Circulaire Nord

  • Espaces publics
  • Réalisé

En bref

Réaménagement du Boulevard Circulaire Nord et de ses abords

Maîtrise d'ouvrage : Paris La Défense
Architecte : Richez & Associés
Ingénierie : Artelia

Un peu d'histoire ...

1960-1970 

Création du Boulevard Circulaire de La Défense
Le Boulevard Circulaire de La Défense, formant un anneau routier à sens unique ceinturant le quartier d’Affaires, l’isole des quartiers voisins de Puteaux et de Courbevoie. Véritable autoroute urbaine, réservée aux voitures, les piétons le franchissent par des passerelles ou des passages souterrains. 

2004 à 2008

Réaménagement du Boulevard Circulaire de La Défense et du boulevard Gambetta à Courbevoie
L’ouverture de l’autoroute A14, en novembre 1996, permet d’envisager la reconfiguration du Boulevard Circulaire de La Défense en un boulevard à caractère urbain, plus lisible, plus humain, plus calme, offrant des traversées piétonnes sécurisées, une piste cyclable bidirectionnelle de 2km de long et des aménagements paysagers. Cet aménagement qualitatif a permis de réduire la place de la voiture, 22 000 m² de chaussée en moins, de créer des trottoirs et 15 000 m² d’espaces verts environ.
La « première pierre » de cet aménagement fut la déconstruction du viaduc Gambetta. L’ouvrage d’art qui enjambait le Boulevard Circulaire de La Défense reliait Courbevoie au quartier d’Affaires. Ce complexe routier rendait difficiles et peu lisibles les circulations piétonnes empruntant un passage souterrain, « la fosse aux ours », sombre peu avenant.

Dès juin 2004, l’aménagement du Boulevard Circulaire de La Défense se dessine. Le carrefour à feux Segoffin offre une nouvelle perméabilité, avec des traversées piétonnes à niveau et  sécurisées, des espaces verts et l’ébauche de la piste cyclable.
Le carrefour Gambetta ouvre une coulée verte, « le Cours Gambetta », aux piétons avec des espaces de détente agrémentés d’un bassin.
Du pont de Neuilly jusqu’au carrefour de la Folie à Puteaux, la première phase d’aménagement, finalisée en 2008, a atteint ses objectifs : reprendre de la place à la voiture pour créer des liaisons douces, apaiser les vitesses, créer des espaces verts, faire de la couture urbaine en gommant la « douve » autoroutière.

2009-2012

Concertations pour rendre ce boulevard plus humain et plus urbain
Paris La Défense confie à l’agence Richez & Associés et au bureau d'étude Artelia Ville et Transport, la mission de faire évoluer cet axe vers un boulevard plus urbain et plus humain, en favorisant la mixité des usages sur ses abords.
En effet, les opérations du Plan de Renouveau avec les nombreux projets de tours dans cette partie de La Défense ont donné l'occasion de poursuivre la réflexion engagée sur l'évolution du boulevard Circulaire. Les objectifs poursuivis sont alors de retravailler les espaces publics pour faciliter les liaisons entre La Défense et la Ville de Courbevoie et transformer cette ancienne autoroute urbaine en véritable boulevard urbain.

En résumé les principaux objectifs de la phase de concertation étaient :

  • l'aménagement en continu du boulevard sur sa longueur afin de réaliser une véritable unité urbaine et paysagère (traitement homogène du sol, plantation d'arbres, plan lumière…)
  • la création de nouveaux cheminements transversaux (escaliers, ascenseurs…) afin d'assurer la liaison entre la ville de Courbevoie et la dalle de La Défense
  • la mise en valeur des pieds de tours et des nouveaux programmes qui s'y implantent.

Aujourd’hui

Paris La Défense a entièrement réhabilité le boulevard circulaire de La Défense et ses abords depuis le Pont de Neuilly jusqu’à l’avenue Gambetta à Courbevoie.
Le réaménagement touche à sa fin, dans un quartier totalement repensé et rénové.

Des programmes immobiliers nouveaux ou réhabilités ont été livrés : les tours Eqho, Carpe Diem, D2, Blanche, Europe, l’hôtel Mélia Paris La Défense, et d’autres verront bientôt le jour : les tours Alto et Saint-Gobain.

  • Aux abords de la tour Carpe Diem un escalier monumental permet désormais d’accéder à la dalle de La Défense depuis Courbevoie et le boulevard circulaire. La tour bénéficie d’une dépose minute taxis, la placette "Marie Paradis". Le parking Corolles a été rénové et modernisé et la place des Corolles réaménagée.
  • La tour D2 bénéficie de nombreux nouveaux aménagements : deux ouvrages d’art, la placette D2 "Frida Kahlo" et la placette Corolles "Annette Kellerman", ont été réalisés ex-nihilo ; le parking Reflets 1 de 1 000 places a été complètement modernisé ; la tour bénéficie de sa propre desserte locale ; elle est reliée directement à la place des Reflets d’une part, et à la place de l’Iris d’autre part grâce à la création d’un escalier et la pose d’un double ascenseur sur la passerelle Alsace.
    Paris La Défense a mené les travaux d’aménagement simultanément à ceux de la tour. Cette concomitance des opérations a été rendue possible par la mise en place par l’aménageur de mesures de coordination des chantiers assurant une réalisation rapide du projet (3 ans) avec un minimum de gêne et de nuisances pour les riverains.
  • Les espaces publics autour de l'hôtel Melia Paris La Défense ont été repensés.
    Côté Boulevard Circulaire, un espace public dédié, la placette "Joséphine Baker", a été créée pour améliorer la desserte des autocars, voitures et taxis. Un escalier permet désormais d’accéder directement à la ligne 1 du métro et à l’esplanade de La Défense depuis le boulevard circulaire, créant ainsi une  nouvelle liaison avec la ville de Courbevoie. Un nouvel accès depuis le boulevard circulaire permet de desservir les parkings Iris et Reflets. À terme le parking Iris sera également modernisé.
  • Dans le cadre du projet Saint-Gobain, futur siège international de Saint-Gobain et dont les travaux ont débuté au printemps 2016, de nouveaux équipements contribueront largement à l’animation du quartier et à sa qualité de vie, tant du côté du Boulevard Circulaire, avec en complément la création d’un escalier au droit du carrefour Louis Blanc permettant une liaison directe avec Courbevoie, que côté dalle, avec le réaménagement de la place de l’Iris et la création de commerces.
  • Le projet architectural de la tour Alto, dont la livraison est prévue en 2019, s'inscrit dans la requalification et l'aménagement d’espaces urbains généreux avec notamment la création de la future place d'Alsace "Zaha Hadid". Les objectifs d'aménagement des espaces publics sont les suivants : ouvrir le quartier Saisons ; créer la nouvelle place d’Alsace de 2000 m² en lien avec le boulevard circulaire réaménagé ; créer une liaison entre la place des Saisons et la nouvelle place d’Alsace ; repenser les liaisons douces Courbevoie – Pont de Neuilly : piétons, vélo sur la rue Louis Blanc.