Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

Paul ROUSTEAU - La Défense, les fragments de l'invisible, 2020

Paul Rousteau - La Défense, les fragments de l'invisible, Les Extatiques 2020

Paul Rousteau - La Défense, les fragments de l'invisible, Les Extatiques 2020 © Paul Rousteau

Paul ROUSTEAU

Né en 1985. Vit et travaille à Paris, France

Le photographe Paul Rousteau rejette radicalement la photographie techniquement parfaite. Telles des expériences ludiques, souvent floues et surexposées, ses œuvres énigmatiques attirent l’œil par leurs lavis de couleurs lumineuses, comme vues à travers un kaléidoscope ou flottant dans la brume douce d’un rêve éveillé. À la prise de vue, il pousse ses appareils photos dans leurs retranchements et, en alchimiste, nous ouvre les portes de sa perception.

Paul Rousteau a passé toute sa scolarité dans une école alternative Steiner-Waldorf. Grâce à cette expérience, il a développé une sensibilité à la perception des formes du vivant, mais aussi une défiance envers les conventions. Dans la célèbre école de photographie de Vevey, en Suisse, il explore les failles et les erreurs photographiques, tout en revisitant l’iconographie joyeuse de son enfance. En filigrane, ces scènes révèlent la quête profonde de l’artiste : « montrer l’invisible ».

Entre abstraction et figuration, peinture et art digital, les images uniques de Paul Rousteau ne cessent d’entraîner les magazines et clients dans son univers chamarré. Mêlant harmonieusement les beaux-arts et la mode, le portrait comme le voyage, ses images sont parues dans The New York Times, M Le Monde, Dazed & Confused, The New Yorker. Il a travaillé pour des marques comme Hermès, BMW ou Louis Vuitton. En 2017, il a est sélectionné pour faire partie des finalistes exposant au Festival de Hyères et est nominé en 2019 au prix HSBC. Il a exposé en Chine, en Allemagne, en Italie. En Suisse, il est représenté par la Galerie Forma Art Contemporain et en France par la Galerie du Jour Agnès b.

L’œuvre pour Paris La Défense

La Défense, les fragments de l'invisible :
À La Défense, l’homme tutoie le ciel. Hors du sol, en quête de grandeur, il surplombe la nature, se pose sur les nuages, se mire dans ses façades aériennes. Miroir aux alouettes, ce mirage est un leurre. Aux portes de la perception, aveuglé par le roi-soleil, l’homme, dans le vide, perd pied. Son ignorance se cogne aux parois de verre. Face aux vitesses de la lumière, son corps flanche, ses matériaux fusionnent et se fluidifie. Face aux limites du visible, ses vérités s’affaissent. Car toujours la nature règne. Changeante, elle nous impose son mystère. Immatérielle, l’air et la lumière sculptent et révèlent notre réel. Et elle nous donne à percevoir, par bribe, ses fragments d’invisible.

Quelques références

Art Cinétique
René Magritte
Jacques Tati, « Playtime »
Les Epoux Delaunay
Le trompe-l’oeil

LA DÉFENSE, LES FRAGMENTS DE L’INVISIBLE, 2020
Photographie
Édition de 1/5 + 2 EA
Crédits Paul Rousteau. Courtesy Paul Rousteau

Cliquez pour agrandir

  • Paul Rousteau - La Défense, les fragments de l'invisible, Les Extatiques 2020
  • Paul Rousteau - La Défense, les fragments de l'invisible, Les Extatiques 2020
  • Paul Rousteau - La Défense, les fragments de l'invisible, Les Extatiques 2020

Œuvre suivante du parcours

Œuvre précédente du parcours

Vers le parcours de Paris La Défense

Page d'accueil des Extatiques