École d’enseignement supérieur

Credits3_Martin ARGYROGLO
  • Equipements
  • Réalisé

En bref

Aménageur : Paris La Défense
Promoteur : Nacarat
Architecte : LAN Architecture
Surface : 6 085 m² SDP
Ecole d’enseignement supérieur
Emplacement : Quartier Parc Nord (Nanterre)
Livraison : 2021

Ouvrir l’école sur le secteur du Croissant

Situé à proximité du boulevard de Pesaro, l’école d’enseignement supérieur spécialisée en informatique (Institut Léonard de Vinci), ouvrira ses portes à la rentrée de septembre 2021.

Conçue dans la première phase de renouvellement urbain du secteur du Croissant (2015-2022), l’école, de même que le programme de logements Altana livré en 2018, joue un rôle important pour rééquilibrer l’identité du quartier. Cette réalisation de LAN Architectes comprend, en plus des salles de cours, un Fab-Lab, des espaces de co-working, un amphithéâtre de 170 places, une cafétéria, des terrasses extérieures et des espaces de détente.

En animant le boulevard de Pesaro, le bâtiment « donne à voir » littéralement la vie de l’école. En effet, les programmes communs ont été regroupés au rez-de-chaussée et au premier étage pour former un socle transparent. Celui-ci s’ouvre largement au sud vers la grande faille, devenue une large piazza minérale, et au nord sur la rampe réhabilitée en parvis végétal, reliant les deux niveaux urbains du projet. Le rez-de-chaussée est composé de la cafétéria, du hall d’entrée et d’ateliers, et donne accès également à un auditorium de 170 places.

L’organisation des espaces a pour vocation d’inciter et de favoriser les interactions entre les étudiants, les enseignants et le personnel administratif. Une attention particulière a été portée aux circulations, qui importent autant que les espaces qu’elles desservent. Traversant et irriguant l’école, le parcours dévoile la diversité des espaces en matière de hauteur, de forme et d’affectations, mais aussi la façon dont ils se connectent, devenant alors un parcours progressif, révélant et stimulant la vie de l’école.

L’importance du rythme

Le rythme des façades et des étages est marqué par des modules en brique et en verre, où une trame régulière et rigoureuse s’alterne avec des grands éléments de dialogue urbain. L’alternance brique-verre produit un bâtiment à la fois massif et transparent.

Ecole d'enseignement supérieur Credits_Martin-ARGYROGLO

Ecole d'enseignement supérieur © Martin Argyroglo