Rendez-vous sur le site de Paris la Défense Arena

La canicule s’est fait sentir…

Paris La Défense n’a pas été épargné par les épisodes caniculaires successifs qui ont traversé la France. La végétation du quartier a beaucoup souffert de ces épisodes et plusieurs mesures ont dû être prises pour faire face à ces grosses chaleurs.



 

Alors que le seuil des 40°C n’était dépassé en France que de façon très exceptionnelle il y a un demi-siècle, les thermomètres ont affiché cet été  jusqu’à 42,6°c dans les rues de Paris et         plus de 44°C à Paris La Défense. Un record de chaleur absolu, difficile à supporter pour les espèces végétales de la dalle, particulièrement sensibles aux variations de températures.

La végétalisation de la dalle : un vrai défi technique

Paris La Défense est un territoire à part : son cœur historique est conçu sur dalle et végétaliser cet espace pose de nombreux défis. En effet, quelle que soit l’espèce plantée sur la dalle, plusieurs ingénieurs doivent mesurer l’impact sur les prochaines années. Sans oublier que l’absence d’accès au sol naturel représente une réelle contrainte. 
La dalle est comme le toit d’un grand bâtiment, juchée à parfois 20 mètres au-dessus du sol. Ainsi, pour un arbre planté, il faut tenir compte non seulement de son poids, de son enracinement et des effets induits sur l’étanchéité, mais aussi de sa capacité à survivre dans un environnement minéral.

Des mesures spécifiques pour combattre les effets de la canicule

La canicule met à rudes épreuves les espaces verts, en plus de brûler les plantes par les rayonnements intenses du soleil, elle entraine une déshydratation des sujets. 
De façon naturelle, une plante qui subit une chaleur inhabituelle va donc limiter son activité pour se protéger. Afin de lutter contre cet appauvrissement, Paris La Défense a réalisé pendant les épisodes caniculaires des visites de contrôle sur l’ensemble du quartier pour établir les points sensibles à prioriser mais a également attribué à une équipe en continu, pendant 3 mois, le soin d’arroser manuellement les espaces verts et les espèces les plus sensibles. 

Malgré ces différentes actions, certaines plantes n’ont pas résisté, ce qui est notamment le cas pour certains  cerisiers de la place de l’Iris qui seront remplacés par de nouveaux sujets dans les semaines à venir.

La « Nature en ville » est un des axes forts de Paris La Défense, qui a mis en place un ambitieux programme de végétalisation du quartier.  Des espaces verts que nous entendons bien chouchouter ! 


Les dernières actualités sur le même thème